Savoir prendre le temps qu'il faut pour se reconvertir

De nombreuses personnes se sentent malheureuses dans leur poste, sans oser se l'avouer, sans oser l'avouer à leurs proches et encore moins à leur entourage professionnel. C'est ce qu'on appelle aussi le "Bore out". La culture de la réussite qui nous berce depuis l'enfance, nous empêche souvent d'accepter d'avoir le droit de changer d'avis. 

Or, un job qui nous a beaucoup plu à un moment donné, peut finalement nous décevoir ou tout simplement ne plus nous motiver autant, parce qu'on en a fait le tour. Ce n'est pas un échec a priori. Cela peut le devenir si on s'enferme dans sa démotivation. Et surtout si on n'arrive pas à faire de cet ennui, un tremplin pour se remettre en cause.

Cela peut être d'autant plus difficile que l'ambiance autour de soi se détériore et qu'on a le moral dans les chaussettes ... 

Mais c'est pourtant le bon moment pour faire le point sur ce qu'on aime, ce qu'on aime moins ou plus, dans son travail. Il est aussi important d'ouvrir grand ses yeux et ses oreilles pour découvrir toutes sortes de nouvelles opportunités auxquelles on n'aurait pas forcément pensé de prime abord. 

Souvent quand on veut changer de voie professionnelle, on se focalise sur une seule piste. On l'étudie, on la rêve, on la projette pour se rassurer. Accepter de ne pas savoir tout de suite ce vers quoi on va se réorienter est une étape essentielle. Le risque sinon, est de choisir une réorientation pour de "mauvaises" raisons: parce qu'on est pressé de quitter l'ancien job, parce qu'on veut faire plaisir à son conjoint, ses parents, parce qu'on se sous-estime et qu'on ne sent pas (encore) capable de se challenger, parce qu'on ne se connaît pas si bien que ça et qu'on a vu que le côté brillant du nouveau job, sans réaliser qu'en fait le côté plus routinier ou administratif, ou au contraire, plus commercial et marketing ne nous correspond pas vraiment...

Se réorienter cela demande un peu de temps, et surtout l'envie fondamentale de mieux découvrir ce dont on est capable. Si on le peut, s'adresser au service des ressources humaines de son entreprise peut être une première démarche intéressante. Généralement ils aident à s'adresser à un organisme pour faire un bilan de compétences. On peut aussi y avoir recours sans passer par les RH. Dans les deux cas, c'est une façon de faire un premier état des lieux, d'analyser là où on en est sur le marché de l'emploi et de mieux savoir se repositionner. 

Un travail complémentaire avec un coach est également tout indiqué. Certaines entreprises ont des réseaux de coachs internes qui peuvent accompagner certains salariés en transition professionnelle. Que ce soit dans, ou en dehors de l'entreprise, un coaching permet de mieux connaître sa personnalité. Il permet de faire émerger ce qui est important pour soi-même, ses valeurs et les besoins qu'on ne doit pas négliger pour se sentir en équilibre. Il permet souvent de mieux gérer son stress et de savoir faire avec ses émotions.  Il permet de comprendre ce que la vie professionnelle peut apporter mais aussi ce à quoi il faut être vigilant pour ne pas (ne plus) se faire engloutir par les contraintes professionnelles. Inversement il ouvre aussi de nouvelles opportunités. 

À l'issue d'un coaching, on sait où et comment se challenger et sortir de sa zone de confort pour exploiter au mieux tous ses potentiels. 

C'est une fois que la confiance en soi est consolidée, qu'il est vraiment temps de définir son nouveau projet professionnel sans se cantonner forcément à ce qu'on imaginait au départ, mais en s'orientant vers un challenge, à sa mesure et qui nous correspond vraiment.  C'est aussi le moment d'en parler à son entourage pour le rendre plus concret et bénéficier de leurs conseils.


Vous l'aurez compris le secret d'une reconversion réussie, c'est prendre le temps de bien se connaître soi-même et c'est se faire aider par des professionnels compétents, bilans de compétences, coaching et Rh de son entreprise, sans négliger l'appuie de son entourage! 


Gaëlle Le Buzullier 

Diomede Coaching 


 Retour à la page d'accueil 

Écrire commentaire

Commentaires: 0