A la recherche des traces perdues: histoires de faux self
Pas facile de définir ce qu’est une personnalité en faux self (faux soi) . C’est Winnicott, qui le premier a décrit ce dont il s’agissait. Loin de tout sens péjoratif , il désigne le fait, qu’au fur et à mesure que le petit enfant se détache des figures parentales, il doit apprendre à s’adapter à son environnement. Le faux self est donc tout à fait normal ... jusqu’au moment où la sur-adaptation ( aux parents, à l’école, à l’entreprise…) se fait au détriment du ( vrai) soi..

Blog des coachs : Conversation entre superviseurs sur la supervision collective versus la supervision individuelle: nous nous sommes demandés si le profil des personnes qui venaient nous voir pour l‘un ou pour l’autre était différent. Nous avons d’abord discuté autour du prix des supervisions C’est un vrai budget et ce n‘est pas évident de le sortir quand on commence! La supervision collective coûte moins cher, et c‘est probablement une des raisons qui poussent certains coachs...

Blog des coachs : Une des premières leçons que l’on met en pratique dans les écoles de coaching concerne la clarification de la demande… pourtant lorsqu’en supervision un cas de “blocage” est apporté par le coach, il n’est pas rare d’être amené à s’interroger ensemble sur la nature de la demande. Quoi de plus intime et de personnel que de vouloir s’arrêter de fumer ( se mettre au sport, manger mieux etc….) ? Or, cette demande que le client nous formule en toute bonne...
Blog des coachs : Vous est-il déjà arrivé de vous sentir agacé par le comportement de votre client lors d’un coaching? Ça m’est arrivé ... et un jour, j’ai compris comment l’utiliser et en faire un outil au service de mon client. Ce jour là, ça s’est avéré bien plus puissant que je ne l’aurais imaginé. Et cela ne cesse de m’étonner et d’alimenter mon travail encore aujourd’hui ! Laissez moi vous décrire le contexte du coaching de ce jour là en quelques mots:...

Les 18-25 ans: une génération de la déconstruction
Une enquête récemment évoquée par le Monde révèle la préoccupation croissante des jeunes autour de leur santé mentale. Elle pointe également leur tendance à se recentrer sur l’essentiel , faute de pouvoir se projeter dans un monde où domine plus que jamais l’incertitude. Cette quête personnelle contribuera sans doute ( et contribue déjà) à créer une demande plus importante pour les accompagner dans leur recherche de sens. Mais il me semble que le « bullshit » coaching a du soucis à se faire ...

JE NE SUIS PAS XAGÈRE! Ce fut un jour, le cri du coeur de ma fille, qui devait avoir 5 ans. Tu exagères, tu n’es pas gentil..... Et non! Ce que me rappelait ma fille avec ce joli mot d’enfant, c’est que nous ne SOMMES PAS notre stress, nous ne sommes pas notre colère, nous ne sommes pas nos émotions pas plus que nos problèmes... un enfant qui fait une bêtise c’est un enfant dont un comportement est jugé non conforme à un moment donné par une personne donnée. Mais il n’est...

N’importe qui peut se dire coach et on être coach en n’importe quoi. Parce que je defends une vision assez exigeante qui implique non seulement de continuer à travailler ses références théoriques et sa pratique mais qui passe aussi par une vraie connaissance de soi, de ses motivations vis à vis de ce métier, de ce qui construit notre alignemen, je préfère agir plutôt que de me battre contre des moulins. Il peut être tentant quand on sort d’école d’avoir envie d’être coach...

Oui! C’est normal de deprimer et de trouver que la situation est dure!
J’ai pas mal de clients en ce moment qui s’excusent de ne pas aller bien. Comme s’ils se sentaient coupables de ne pas être au mieux de leur forme... Aussi étonnant que cela puisse vous apparaître, mon premier réflexe de coache est d’abord de les autoriser à aller mal et à leur demander même de le formuler pleinement...

Deux seaux s’en allaient sur le dos d’une vielle femme Voyages quotidiens De la maison au puit Mais l’un deux percé Fuyait sur le chemin Forçant la femme à retourner Puiser de l’eau au puit Pour ses légumes assoiffés Ou laver sa maisonnée Le plus beau des deux seaux Celui qui revenait plein Celui qui accomplissait toujours Son travail sans faillir Regardait de haut Son compère défaillant Lui reprochant sans cesse D’obliger sa maîtresse chaque jour A venir et lentement revenir...

2020, je me souviens pour 2021...
2020: année extra-ordinaire au sens littéral... Beaucoup d’émotions et pas des plus agréables! De la colère, de la tristesse ou de la solitude aussi.... Mais cette année été aussi l’occasion de moments inédits, de jolies découvertes et de belles surprises. Et vous quels sont vos plus beaux souvenirs de 2020? Je vous souhaite de chérir tous ces instants précieux et puissent tous ces moments de bonheur retrouvés vous accompagner dans vos voyages à travers 2021!

Afficher plus