Blog des coachs

N’importe qui peut se dire coach et on être coach en n’importe quoi. Parce que je defends une vision assez exigeante qui implique non seulement de continuer à travailler ses références théoriques et sa pratique mais qui passe aussi par une vraie connaissance de soi, de ses motivations vis à vis de ce métier, de ce qui construit notre alignemen, je préfère agir plutôt que de me battre contre des moulins. Il peut être tentant quand on sort d’école d’avoir envie d’être coach...
2020, je me souviens pour 2021...
2020: année extra-ordinaire au sens littéral... Beaucoup d’émotions et pas des plus agréables! De la colère, de la tristesse ou de la solitude aussi.... Mais cette année été aussi l’occasion de moments inédits, de jolies découvertes et de belles surprises. Et vous quels sont vos plus beaux souvenirs de 2020? Je vous souhaite de chérir tous ces instants précieux et puissent tous ces moments de bonheur retrouvés vous accompagner dans vos voyages à travers 2021!

Le lire il y a 25 ans, fut une révélation. Toute ma tristesse, toutes mes rêveries d’enfant sage, toujours un peu dans la lune prenaient sens...

Qu'est fait de nous des coachs... Quel est le déclic? pourquoi certains d’auto-proclament coach, alors que d’autres hésitent encore à se sentir coach après avoir suivi une formation ou que d’autres encore, ne se sentiront jamais coach.... Plus je pratique, plus je pense qu'est d'abord coach celui qui agit comme tel... Cela peut apparaître comme une réponse simple mais c'est sans doute plus complexe qu'il n'y parait...

Fiche de lecture : "La réalité de la réalité", de Paul Watzlawick "il n’existe pas de réalité absolue mais seulement des conceptions subjectives et souvent contradictoires de la réalité "

Le terme de coach a les mêmes racines étymologiques que le verbe « cocher » qui désignait la pratique de celui qui conduisait le « coche » (dont il nous reste encore aujourd’hui la «mouche du coche» ou encore «rater le coche», par exemple)... On pourrait filer la métaphore avec le coaching, en précisant que cette voiture pouvait embarquer des passagers seuls ou en groupe et avait pour mission de les accompagner à bon port, à travers les routes du XVIe siècle qui étaient semées d'embuches...

En relisant le magazine cerveau et psycho d’avril 2018, j’ai eu envie de me reposer a question de l’empathie dans mon métier de coach. En effet, la capacité d’empathie est perçue comme une qualité qui est largement valorisée socialement. Elle est un des outils essentiels du coach. Encore faut il savoir de quelle empathie on parle, de ce que ce qui la constitue vraiment, quelles circonstances on peut l’utiliser et pour en faire quoi.

Que nous disent les pensées extrêmes de nos croyances?
Dans la pensée extrême, Gerald Bronner nous parle essentiellement des croyances et des biais cognitifs avec lesquels nous pensons et percevons la réalité. Il nous rappelle comment, pour aller à l’essentiel notre cerveau tend à nous jouer des tours et à emprunter les raccourcis mis à sa disposition par nos perceptions et nos croyances pré-établies. En analysant les étapes de construction des pensées extrêmes, il nous interroge aussi sur nos propres croyances .

Pourquoi aucun coach ne devrait vous demander de lâcher prise!
Il y a quelques temps, j ’ai écouté une des conférences que Fabrice Midal a tenu début 2017, à l’occasion de la sortie son livre « Foutez-vous la paix ». Elle dure environ 1h. Si vous n’avez pas tout ce temps devant vous, je vous invite à en écouter, ne serait-ce que les 12 premières minutes.