Accompagner les coachs juste formés ..

Offrir un espace pour les accompagner vers plus de maturité

N’importe qui peut se dire coach et on être coach en n’importe quoi. 
Parce que je  defends une vision assez exigeante qui implique non seulement de continuer à travailler ses références théoriques et sa pratique mais qui passe aussi par une vraie connaissance de soi, de ses motivations vis à vis de ce métier, de ce qui construit notre alignemen, je préfère agir plutôt que de me battre contre des moulins.
Il peut être tentant quand on sort d’école d’avoir envie d’être coach de tout et sur tout. Dans l’absolu avec une formation de base ( et même sans ..et c’est bien le problème) on peut tout aborder mais pour être vraiment pro, aligné, et en total respect des personnes ( sans risquer de projeter une histoire perso qui serait mal digérée notamment), il faut avoir beaucoup beaucoup réfléchi à sa posture, à son parcours professionnel, à ses blessures ( et les avoir impérativement cicatrisées) à ses forces, à ses failles, à ses talents et être capable de faire le lien avec les différents éléments théoriques que l’on a appris afin de pouvoir construire son intentionnalité. Je me rends compte/ je sais que ce n’est pas le cas de tant de coachs que ça lorsqu’ils sortent de l’ecole. 
Ce groupe est fait notamment pour accompagner l’évolution qui doit encore se faire après la formation... 
Je me suis rendue compte qu’il y avait comme une sorte de “trou” entre les coachs juste formés et ceux qui ont suffisamment de maturité pour être supervisés et fonctionner ... 
Il me semble que cette période incertaine qui dure 6 mois pour certains et plusieurs années pour d’autres a vraiment besoin d’être accompagnée de façon spécifique: des échanges, un réseau de pairs mais aussi une forme d’accompagnement qui n’est pas tout à fait le coaching qu’on propose à un client dont ce n’est pas le métier, pas encore une supervision qui serait orientée à 80% sur la pratique, mais un espace de parole et d’accompagnement entre les deux qui permet à la fois de re balayer son histoire perso quand c’est nécessaire et pas complètement cicatrisé, de re visiter des concepts et des outils si besoin et de commencer à mettre à distance ses premiers pas dans la pratique... 

Écrire commentaire

Commentaires: 0